mercredi 26 avril 2017

Lecture #72

Aujourd'hui, je vous parle d'un livre que tout le monde devrait lire : Vers la sobriété heureuse de Pierre Rabhi. Tout d'abord, un petit clin d'oeil à Mélanie du blog Sempervivum car nous avons effectué un troc. Elle m'a envoyé le livre de Pierre Rabhi et en échange, je lui ai envoyé un livre d'Anne Gavalda. Pensez au troc ! Et c'est une bonne introduction pour parler de la sobriété heureuse et de la philosophie qu'expose Pierre Rabhi dans ce cours récit. Ce n'est pas un livre avec des techniques précises de "comment vivre plus simplement". Et j'avoue lui reprocher un manque de concret, mais on va dire que c'est une très bonne approche pour comprendre comment le monde d'aujourd'hui court à sa perte et que la seule option est d'aller vers une intelligence raisonnable et raisonnée. Ne pas courir après l'argent, refuser le profit, lutter contre l'industrialisation, l'exploitation des ressources... C'est au-delà de la politique, des frontières, ce bouquin explique et raconte les aberrations dont nous sommes témoins chaque jour dans notre comportement, notre consommation. 

lundi 24 avril 2017

le grand sac en jean


Au début, je m'étais dit que je parlerai des résultats des élections dans cet article. Eh puis les résultats sont tombés. Alors que dire ? Rien, il n'y a rien à dire puisque les gens ont choisi. Donc aujourd'hui, ma "petite démarche environnementale" va prendre un tout autre sens car il n'y a plus le choix : c'est à nous de prendre les devants. N'oubliez pas : acheter, c'est voter. Manger, c'est voter même ! Changement de sujet sans transition : mon sac. Il est beau mon sac ! Vous savez d'où il vient ? De vieux jeans que j'adorai et dont je n'arrivais pas à me séparer. Dont un jean Kate Moss de chez Topshop qui devait avoir pas loin de 10 ans et qui n'était pas très flatteur (passion KM, passion Topshop). Ma mère me l'avait acheté à Londres pour £20 en soldes. J'ai demandé à mon ami Jean-Emmanuel qui sait TOUT faire avec une machine à coudre de réaliser mon rêve de grand sac en jean. Sac de yoga, sac de course, sac grand sac pour mettre tout dedans. Taaaa-daaaa ! Voilà le résultat. Vous aimez ? 

jeudi 20 avril 2017

dimanche, je vais voter

Eh ouais chers lecteurs. On va en parler. J'en parle 3 jours avant volontairement. Car je pense qu'il est difficile d'avoir une idée précise pendant ces présidentielles. Tout va se jouer maintenant. Bah oui, imagine qu'on aurait appris entre temps que Fillon était un escroc et que Le Pen une raciste. Sait-on jamais ? Je ne vais pas vous dire pour qui je vais voter, mais pourquoi je vais voter (et pour quoi). Au fond, je m'en fous un peu qu'on baisse le montant de ma taxe d'habitation. J'habite à Saint-Malo et même si on baisse ma taxe d'habitation, elle continuera à être hors de prix. Pourquoi ? Parce que lorsqu'on dit qu'on va "baisser" une taxe en France, on ne la baisse pas de 50% mais de 7%. Trop aimable. Ce genre de sujet ne m'intéresse pas. Je sais qu'avec des promesses comme ça, je ne vais pas mourir. Ma vie ne va pas s'en trouver changée si cette année je peux me payer un hôtel 3* au lieu d'un hôtel 2* lors de mes prochaines vacances. Mon pouvoir d'achat n'est pas un grand sujet. Je paye des taxes et des impôts, j'en suis ravie car c'est la solidarité, c'est une façon d'aider des gens, des associations, de vivre dans un pays avec des belles routes (ahahahahahah).

mardi 18 avril 2017

Lecture #71

Je suis tombée sur cette bande-dessinée un peu par hasard. J'ai tout de suite été attirée par la couverture, les couleurs, le dessin et le titre qui me rappelait bien l'esprit des derniers albums de Pénélope Bagieu (Culottées 1 et Culottées 2). Pas du tout répétitif, ce livre vient très bien en complément des Culottées pour les amateurs et amatrices d'histoires de femmes qu'on a oublié de citer dans les livres d'histoire. Ce coup-ci, il y a ma précieuse Simone de Beauvoir. C'est aussi pour ça que je l'ai acheté. Passion Simone. Le format est sympa dans le sens où c'est "une page, une femme" avec une demie-page de bande-dessinée et une demie-page de texte biographique. Il y a des femmes connus (Tina Turner par exemple, ou la présentatrice Oprah Winfrey, Marie Curie, Lady Di) mais il y a aussi des personnalités dont je n'avais jamais entendu parler. Comme par exemple, l'actrice (Linda Lovelace) du premier film érotique à avoir eu du succès (Gorge Profonde, 1972).

vendredi 14 avril 2017

mes bonnes adresses à saint-malo


Cette semaine se termine sur Saint-Malo avec le meilleur du meilleur. Mes bonnes adresses. Mais attention, ce ne sont pas des paroles en l'air. Ces endroits sont cool, je les aime. Et en plus, aucun ne se trouve dans intramuros. Bah oui, sortez de votre zone de confort ! Devenez malouin ! Voici les 4 endroits que je préfère. J'y vais d'ailleurs presque toutes les semaines.