lundi 7 septembre 2015

féminité, féminité

Aujourd'hui, je voulais vous parler de la féminité. Avec cette photo faite cet été par mon chéri. Parfois, je rêve d'incarner la vraie féminité. Être une vraie femme. Parce que, ouais, je suis une fausse femme. C'est complètement con ce que j'écris mais vous allez comprendre.
Il y a des femmes qui transpirent la femme, qui sont belles et féminines. Qui sont chics en toute circonstance et qui valorisent leur corps, leurs atouts. Elles savent être féminines.
Pour moi, la féminité, c'est LE truc que je n'ai pas. Que je n'ai jamais eu et que j'ai enfin arrêté de cultiver. Je peux être chic, je peux bien m'habiller. Jouer à la dame quand les occasions se présentent mais à chaque fois, si je n'y mets pas ma touche (pour tout gâcher), je me sens déguisée.
J'ai des belles chaussures à talon que je ne porte jamais car j'en ai presque peur. Peur de l'inconfort.
J'ai plein de maquillage mais je n'en mets presque plus parce que. Parce que.
J'ai plein de jupes et de robes qui restent mourir dans mes placards parce qu'encore une fois, le confort, c'est ma féminité à moi. Au point de parfois ne pas me valoriser... 
Avant, je mettais du vernis à ongles, plein de bijoux, j'étais vraiment coquette et puis avec le temps j'ai analysé mon "moi" qui va dans la rue et mon "moi" qui reste chez moi (ouais mon "moi" vit chez moi) : l'écart était si grand que c'était le jour et la nuit. Make-up, bijoux, cheveux, tout était étudié (dans la limite du raisonnable). Et puis j'ai eu moins de temps pour tout ça alors je me suis laissée aller à faire des folies : être ok dans un jogging dehors, être ok sans make-up, être ok avec les cheveux gras... J'ai voulu être féminine mais ce n'était pas moi. Je suis plus féministe que féminine. Alors bien sûr, j'ai mes coquetteries...
Mais être parfaitement féminine, ce n'est pas évident. Il faut que je puisse mettre MA touche qui calmera le jeu. Ce sera un jean avec des talons ou une robe avec des baskets ou un tee-shirt en coton avec un pantalon de costume.
Ma féminité à moi c'est ma dose de masculinité que je mettrai dans ma tenue. Et qui a dit que le masculin / féminin ne pouvait pas être sexy ? 
Je sais que le confort et la féminité ne sont pas incompatibles... Mais comment ? 

Vous vous situez où ? Plutôt ultra féminine ou garçon manqué ? Kim Kardashian ou Cara Delevingne ?

xx

7 commentaires:

  1. Ca dépend des jours et de mon humeur.
    Deltreylicious

    RépondreSupprimer
  2. D'où la fameuse question, "C'est quoi être une femme?"
    J'ai été garçon manqué pendant très très longtemps. Et là, avec l'âge sans doute, je mets de plus en plus de jupe et de bijoux (ce qui signifie des boucles d'oreilles presque tous les jours et des fois un collier ou un bracelet), le maquillage c'est toujours pour les grandes occasions, mais sait-on jamais, ça changera peut être aussi.

    RépondreSupprimer
  3. Être féministe et être féminine ne sont pas deux attitudes opposées ^^ Je pense qu'il faut arrête de se poser beaucoup de questions et de faire en fonction des jours et des envies. Je peux sortir en short crassou et basket boire un verre tout comme je peux me maquiller à fond juste pour rester chez moi ... Je suis mes envies tout simplement ! La vie c'est plus simple quand on se pose moins de questions sur qui on est, et qu'on commence juste à l'être de manière naturelle et spontanée. La photo prise par ton chéri est sublime :)

    Bisous !

    RépondreSupprimer
  4. je dois avouer que je pense un peu pareil que toi, des nanas transpire le féminisme sans avoir à se forcer et faire d'efforts alors que moi desfois j'ai l'impression de sortir l'artillerie lourde (dans la limite du raisonnable également ^^) du coup pendant ces vacances ci ça a été no make up, pas de bijoux, des fringues dans lesquels je me sens OK( comme tu dis dis en toutes circonstances, ma seule coquetterie aura été mon vernis, mon addiction à vrai dire! c'est bête à dire ais je sais que l'hiver arrivé je serais plus coquette dans mes tenues ect ... j'ai presque envie de dire vivement l'hiver mais non que la chaleur reste encore :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahah je suis d'accord avec toi ! Parfois je trouve qu'il est plus facile d'être âpretée l'hiver...

      Supprimer
  5. Femme varie... Pour moi, cela dépend de beaucoup de facteurs différents: l'humeur, la météo, les conditions de vie et de travail mais aussi ... de l'âge! Je suis beaucoup moins "apprêtée" à 44 ans qu'à 20 ans et malgré tout, je me sens beaucoup plus féminine. Je peux sortir acheter du pain sans maquillage aujourd'hui, alors que cela était absolument impensable pour moi il n'y a pas si longtemps!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Tika pour ton commentaire ! Peut-être que la féminité vient en effet avec l'âge et du coup est liée à la confiance en soi...

      Supprimer

Merci pour vos commentaires ! C'est toujours un plaisir de vous lire. Et si vous avez une question, j'y répondrai avec plaisir :-)