mardi 19 avril 2016

shooting cocotte

Avant de partir au Portugal, nous avons fait un stop sur l'Île de Ré. Mon petit paradis sur Terre. C'était pile le week-end du Printemps et au moment du Printemps la nature se réveille. Il y avait des oiseaux partout et des oiseaux très en forme ! Et que je traverse la route quand tu passes en voiture (une buse variable), et que je marche sur la piste cyclable (un gros faisan). Toute cette agitation était facile à immortaliser, sans les tuer comme Audubon (c'est pour voir ceux qui suivent le blog ou pas) (private joke).
Il n'y a rien de plus chiant qu'un goéland. Chiant, con, voleur, on est d'accord. Mais franchement celui-ci sur son tronc d'arbre (qui surplombait une sorte de basse-cour) je le trouvais très avant-gardiste. On aurait dit qu'il voulait se faire photographier par Théo Gosselin. Désolé l'oiseau ! 

Cette fameuse basse-cour abritait des coqs, des oiseaux, encore des oiseaux horribles qui font du bruit et qui sont hyper agressifs. Mon dieu, les coqs, que de testostérone ! Ils se cherchaient des poux non-stop. Parmi toutes cette clique, il y avait cette petite chose ci-dessus. Après moult recherches sur internet, j'ai découvert que c'était une poule soie. La mignonnerie. Et quand ça court, c'est rigolo. On dirait une mini-autruche. Quand je serai vieille, j'en aurai une. C'est sûr ! (regardez la avec son p'tit cul)
Les hérons de Ré, ce ne sont pas les hérons de Amsterdam. Tellement plus chic, moins ghetto. Celui-ci faisait sa partie de pêche et s'est laissé photographier sans problème. Je vous dis, le Printemps, ça dévergonde les oiseaux ! 
On termine sur le popotin blanc des bernaches. Je suis tombée sur un banc alors j'ai approché comme je pouvais avec mon téléobjectif. Mais plus j'approchais, plus ça gueulait ("poua poua poua poua"). Je ne parle pas l'oiseau, mais je pense que ça voulait dire : "Elle nous fait chier celle-là". Elles ont fini par toutes décoller en même temps dans un boucan. Un avion qui décolle à côté, c'est rien. Désolé les filles de vous avoir déranger.

Voilà, c'était le retour de ma passion oiseau. J'arrête maintenant et on va repasser à des choses plus... normales !

xx

6 commentaires:

  1. Oh, une poule soie ! J'en suis fan, car j'en avais trois dans le poulailler de mes parents, il y a quelques années ! Mes préférées sont les blanches, avec leurs oreillons bleus je les trouve trop mignonnes (et ridicules quand elles courent, oui :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aw excellent ! Il paraît que c'est hyper gentil et docile :-)

      Supprimer
  2. Vive le printemps ! C'est chouette !

    RépondreSupprimer
  3. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  4. Les poules soie sont tellement belles et rigolotes! Tout comme toi j'aime beaucoup les oiseaux (et animaux en général). Tes photos sont magnifiques. Tu devrais, si tu passes dans le coin un jour, aller du côté du Teich, il y a un parc ornithologique, le paradis des oiseaux sur le bassin d'Arcachon ;)

    RépondreSupprimer

Merci pour vos commentaires ! C'est toujours un plaisir de vous lire. Et si vous avez une question, j'y répondrai avec plaisir :-)