lundi 5 septembre 2016

Lecture #48

Tous les ans, depuis quelques temps, je lis un livre de Françoise Sagan. J'ai commencé avec Bonjour Tristesse, puis la Femme Fardée, puis Des Bleus à l'Âme. J'adore le style de Sagan. Il me permet de quitter complètement ma zone de confort car très souvent elle vous emmène dans le monde des riches. Mouahahah. Mais avec des personnages complexes, un peu bizarres. Cette fois-ci, je me suis laissée tenter par La Chamade (publié en 1965). Ne vous méprenez pas en voyant l'état du livre, je l'ai trouvé chez un bouquiniste pour 2€, on ne va pas chipoter.
Sagan nous raconte l'histoire de Lucile et Antoine, une histoire d'amour interdite dans un monde où l'argent semble facile. Tous les personnages sont attachants, on navigue entre l'amour pur et l'amour de commodité dirons-nous... Bref, c'est un régal et avec des tournures de phrase incroyables !

Je vous mets quelques extraits pour le plaisir du plaisir :

"Encore moins qu'elle-même, que son indifférence, son insouciance revêtait d'un scaphandre à toute épreuve dans les profondeurs abyssales des relations mondaines." - page 58

"Elle se retourna vers lui et elle regarda avec gravité s'approcher du sien le visage qu'elle aimait." - page 72

"Ces deux plaies, que le bonheur eût dû cicatriser - ils les maintenaient ouvertes, presque délibérément, comme le rescapé d'un grave accident qui, après 6 mois de souffrances, se plaît à raviver de l'ongle sa dernière écorchure afin de mieux éprouver, par comparaison, le parfait état du reste de son corps. - page 135

Et je ne vous ai pas mis tous les passages que j'ai adoré...

Et vous, qu'avez-vous lu de Sagan ? 

xx

3 commentaires:

  1. Je les guette désespérément en vide-grenier, bien décidée à les trouver d'occasion. :) Ca viendra, mais je suis impatiente, car j'ai toujours voulu lire cet auteur !

    RépondreSupprimer
  2. J'ai lu "Bonjour Tristesse" à 17 ans et j'avais adoré !! Rien depuis, mais j'adore son univers et son écriture ! Récemment j'ai lu "Rien ne s'oppose à la nuit" de Delphine de Vigan et j'ai carrément pleuré à la fin du livre (ça ne m'était pas arrivée depuis Narcisse et Goldmund d'Hermann Hesse).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh tu me donnes envie de lire Rien ne s'oppose à la nuit du coup... Non pas que je veux pleurer mais j'aime les livres qui bouleversent !

      Supprimer

Merci pour vos commentaires ! C'est toujours un plaisir de vous lire. Et si vous avez une question, j'y répondrai avec plaisir :-)