mercredi 19 octobre 2016

Lecture #53

Une nouvelle lecture. Habituellement, je lis un Sagan par an. Bon, faut dire que mise à part La Femme Fardée, ce ne sont pas vraiment des pavés ces romans. Donc un deuxième ne vous fera pas de mal. Surtout que je crois avoir trouvé mon deuxième préféré après Bonjour Tristesse. Trouvé sur un vide-grenier pour 1€, déjà j'ai adoré la couverture. Je n'avais pas spécialement entendu parlé de La laisse mais en lisant la 4ème de couverture, je me suis dit que ça pouvait être pas mal. Ça raconte l'histoire d'un couple : elle est riche, elle mène la maison, elle entretient son époux. Il est musicien, il flâne, il compose des petites choses, il se laisse entretenir par son épouse. Et puis un jour, il sort un tube ! De ce tube découle pas mal d'argent... Ecrit à la première personne, on se laisse vite séduire par cet homme nonchalant et qui découvre la vie, ouvre les yeux sur sa situation.
J'ai vu quelques critiques sur ce roman mais personnellement j'ai passé un très bon moment, et il me reste beaucoup d'images en tête (symptôme qu'une lecture m'a vraiment transporté). 

Des petites citations pour vous donner envie :

"Mon orgueil ne se plaçait pas là — je ne le plaçais pas là : ni dans le mérite ni dans l'effort. Je le plaçais dans le bonheur, voilà tout !"

"Elle était médisante sans haine, fière sans orgueil, familière sans chaleur, et susceptible sans vulnérabilité. Elle était puérile sans enfance, plaintive sans abandon, bien habillée sans élégance, et furieuse sans colère."

J'espère que ça vous donnera envie de le lire. En plus la couverture fait tellement automne... C'est le moment. Qu'est-ce que vous lisez en ce moment d'ailleurs ?

xx

2 commentaires:

  1. C'est fou comme deux citations peuvent suffire à faire mouche ! Tu as bien choisi les tiennes, car elle m'ont déjà donné très envie de lire ce livre !

    RépondreSupprimer

Merci pour vos commentaires ! C'est toujours un plaisir de vous lire. Et si vous avez une question, j'y répondrai avec plaisir :-)