mardi 18 avril 2017

Lecture #71

Je suis tombée sur cette bande-dessinée un peu par hasard. J'ai tout de suite été attirée par la couverture, les couleurs, le dessin et le titre qui me rappelait bien l'esprit des derniers albums de Pénélope Bagieu (Culottées 1 et Culottées 2). Pas du tout répétitif, ce livre vient très bien en complément des Culottées pour les amateurs et amatrices d'histoires de femmes qu'on a oublié de citer dans les livres d'histoire. Ce coup-ci, il y a ma précieuse Simone de Beauvoir. C'est aussi pour ça que je l'ai acheté. Passion Simone. Le format est sympa dans le sens où c'est "une page, une femme" avec une demie-page de bande-dessinée et une demie-page de texte biographique. Il y a des femmes connus (Tina Turner par exemple, ou la présentatrice Oprah Winfrey, Marie Curie, Lady Di) mais il y a aussi des personnalités dont je n'avais jamais entendu parler. Comme par exemple, l'actrice (Linda Lovelace) du premier film érotique à avoir eu du succès (Gorge Profonde, 1972).
Je ne la connaissais pas avant et on apprend qu'elle a été maltraité (vraiment maltraité) pendant sa "carrière". Et pour l'anecdote, le film Gorge Profonde raconte l'histoire d'une femme frustrée sexuellement car son clitoris est situé au fond de sa gorge. Really ? Really really ? On parle aussi de Katie Piper, une femme qui a été brûlée à l'acide par un homme dans la rue (commandité par son propre boyfriend).  Des femmes bandits, des femmes pirates, des femmes meurtrières. Des destins tragiques parfois mais chacune a eu un rôle dans le droit des femmes et elles se sont battues pour ça.
Je trouve que ça fait toujours du bien ces piqûres de rappel. Féministe ou pas, les femmes viennent de loin. Et certaines se sont battues (au prix de leur vie) pour que les choses avancent, alors hein, on va pas les faire régresser aujourd'hui. Compris les meufs ? 

xx

5 commentaires:

  1. J'ADORE ! J'ai été conquise par les Culottées 1 et 2, qui m'ont fait acheter "Josephine Baker" la BD. Celui-ci me tente énormément maintenant que j'ai lu ton article. Ma bibliothèque "BD féministe" commence a s'agrandir. ^^

    merci pour ce retour <3
    bise

    RépondreSupprimer
  2. Chouette article, tu me donnes envie d'aller voir ce joli bouquin engagé de plus près, merci Manon :)
    Je suis en train de lire "Toute la lumière que nous ne pouvons voir", qui m'a fait penser à toi, puisqu'une partie de l'intrigue se déroule à Saint-Malo ! Je n'ai pas beaucoup avancé pour l'instant, mais je suis déjà conquise par l'écriture d'Anthony Doerr et le portrait des deux personnages principaux, tout en délicatesse.

    Et j'en profite pour dire que même si je ne commente que très occasionnellement, j'aime beaucoup les articles que tu consacres à tes lectures, et j'adore le format que tu as choisi pour les semaines thématiques !

    Bises.
    Lau.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Lau pour ton commentaire ! Et je vais aller voir de plus près le livre d'Anthony Doerr, trop cool que ça se passe à St Malo :-)
      Et merci merci merci, c'est hyper motivant d'avoir un retour comme le tien.

      Bises !

      Supprimer
    2. De rien ! Je veillerai à commenter plus souvent, alors ;-)
      Bises.

      Supprimer

Merci pour vos commentaires ! C'est toujours un plaisir de vous lire. Et si vous avez une question, j'y répondrai avec plaisir :-)