vendredi 28 avril 2017

ma routine (naturelle) (et pas naturelle) cheveux


Enfin, on va parler cheveux ! Vous le savez, j'ai une relation toute particulière à mes cheveux. Je leur cède tout, ou presque. Cela va faire plus de 3 ans que je laisse pousser mes cheveux. Je les coupe environ 2 fois par an de quelques centimètres pour l'entretien et au passage, je fais un balayage (c'est comme ça qu'on dit) pour entretenir mon blond. Alors, en effet, mon entretien des cheveux n'est pas du tout écologique. Déjà, ils sont longs : ça consomme plus d'eau pour les laver et je les blondis, ce qui induit l'utilisation de produits pas très catholiques. Eh oui, je ne suis pas parfaite (heureusement que je n'ai jamais dit que je l'étais). Aujourd'hui, je ne suis pas prête à laisser ma couleur naturelle prendre le dessus. Un blond foncé triste, c'est triste. Mais j'y pense, et quand je pense à quelque chose, parfois ça aboutit. J'arrête là, la flagellation. Mon blond vient d'où ? Dernièrement, j'ai testé le salon de coiffure Camille Albane avec l'adorable Florence (qui coiffe toute ma famille en fait). Avant ça, j'avais testé un autre salon qui m'avait fait n'importe quoi. Déjà qui m'avait jugé : "vous n'êtes pas très féminine". Et qui m'avait fait des grosses mèches épaisses blondes rousses. Pourquoi je vous dis ça ? Pour vous expliquer mon cheminement en therme de shampoings.
Quand on vous rate un blond, il existe un truc pas mal : le shampoing violet. Une amie m'en avait déjà parlé mais c'est lors de mon week-end à Bruxelles (juste après le massacre capillaire) que j'ai franchi le pas d'en acheter. Un gros shampoing L'Oréal violet plein de perturbateurs endocriniens et de produits toxiques pour l'environnement. Mais ça récupère un blond raté. Celui-ci je l'utilise une fois par semaine environ pour maintenir un équilibre. Mais autant être clair, je n'en suis pas fière. Mais il est TRÈS efficace. Lors de mon passage chez Camille Albane, mon blond a eu quelques petits loupés. Je suis retournée au salon en mode : "y a un truc bizarre, non ?", ni une ni deux, on re-fixait un RDV pour revoir tout ça. C'est la première fois qu'un salon me propose de corriger sans frais un (petit) problème. Et je suis ressortie avec un masque et un shampoing en cadeau. Pour tester et en parler ici, si le coeur m'en dit. J'en parle car ce sont des produits fabriqués en Bretagne. Pour les avoir tester quelques jours, ce sont des bons produits bien qu'ils ont tendance à faire re-graisser plus rapidement mes cheveux, mais c'est comme ça dès que j'utilise des produits un peu riches. Niveau composition, ce n'est pas top. Certains ingrédients sont potentiellement des perturbateurs endocriniens (cf une application magique dont je vous parle plus bas). Désolé, je suis obligée de le dire. MAIS si vous avez les cheveux super secs, c'est parfait ! En gros, les produits Camille Albane prennent le meilleur du naturel ET le meilleur de la chimie pour faire des produits adaptés aux différents types de cheveux. Il faut être cohérent, quand on se décolore les cheveux, on passe par la chimie. Pour l'entretien, parfois aussi c'est bien d'y repasser. Vous me suivez ? D'ailleurs pour vous faciliter la vie, je vous recommande l'application CLEAN BEAUTY. Vous pouvez scanner les compositions de vos produits de beauté et ça vous dit ce qui est "controversé" ou "allergène". 
Et le naturel dans tout ça ? J'y viens... Le zéro déchet, la pollution, tout ça me font réfléchir sur les produits que j'utilise et que je mets sur mon corps. Aujourd'hui, mon objectif est de pouvoir comprendre une étiquette et identifier les composants. J'ai commencé par les shampoings solides. Tout d'abord, la marque Secret de Provence mais mes cheveux ressortaient beaucoup trop emmêlés. C'était ingérable. J'ai ensuite testé le Sweetie de Pachamamai : MERVEILLEUX. Je vous le recommande chaudement. Mais pourquoi ne pas continuer avec ? À cause de mes intolérances alimentaires. Si je dois éliminer des aliments de mon quotidien, ce n'est pas pour les faire passer dans mes cheveux. Je n'ai pas testé un autre Pachamamai mais je devrais. 
J'ai donc cherché un truc TOUT simple : d'abord le savon multifonction Dr Bronner qui n'a pas fait l'affaire (j'avais les cheveux poisseux) puis le gel moussant neutre Centifolia. Pas dingue, mais pas nul.
Après ces essais peu concluants, je me suis tournée vers John Masters Organics. Ce n'est pas pour rien que la marque a tant de succès, c'est vraiment un bon produit. J'ai pris un 2 en 1 pour ne pas avoir forcément de masque / soin à acheter (même si je suis consciente qu'avec ma longueur de cheveux et la décoloration, il faudra que j'y repasse). C'est un shampoing avec une composition saine. On le ressent car ça ne mousse pas énormément, le produit se rince très facilement. Les cheveux sont un peu emmêlés à la sortie de la douche mais le démêlage n'est pas trop compliquer. Pour éviter que ça ne me coûte un bras, j'ai décidé de mélanger mon John Masters et le Centifolia. MÉLANGE PARFAIT ! Pour finir, je vous parlerai d'une huile vraiment chouette de chez Davines. Je l'ai eu la première fois, il y a 3 ans dans un coffret de shampoing Davines (très bonne marque au passage) et l'année dernière je l'ai retrouvé en cadeau avec un magazine. C'est top pour donner un peu de "bonne mine" aux cheveux. Je ne sais pas trop comment l'expliquer mais ça enlève toutes sortes de frisotis et ça lisse sans alourdir ou graisser. La composition est clean selon Clean Beauty mais ce n'est pas un produit bio. Est-ce que j'en racheterai quand j'aurai terminé mon flacon ? J'aimerai m'en passer pour réduire ma quantité de produits dans la salle de bain mais je ne suis pas dupe, j'ai les cheveux longs et fins... Et je termine avec mon dernier achat VRAIMENT utile pour mes cheveux, un peigne à grosses dents en bois. Je l'ai trouvé en Biocoop, grâce à lui j'arrive à démêler tranquillement et sans douleur mes cheveux. Je l'ai pris en bois car c'est une matière qui marche bien avec les cheveux et je ne voulais pas de corne d'un point de vue éthique. J'ai aussi une brosse Tangle Teezer (depuis des années) mais c'est du plastique et c'est moins efficace qu'un peigne à grosse dent pour les cheveux longs. Je retrouve plus de cheveux sur ma Tangle que sur mon peigne après brossage en fait... 
Vous voyez que mon chemin n'est pas encore terminé. Mon objectif est de simplifier au maximum ma routine cheveux, de la rendre la moins nocive possible pour l'environnement et surtout zéro déchet (parce que là je suis zéro sur le zéro déchet pour les cheveux). Je vous referai un point dans 6 mois, en espérant avoir diviser par 1000 mes produits et n'avoir plus qu'un shampoing et mon peigne...

Et vous ? Quelles sont vos solutions ? Vous êtes encore à cheval entre la chimie et le naturel ? Ou vous êtes 100% naturel ? Ou 100% chimie ?

xx

10 commentaires:

  1. Obligée de te laisser un com même si ma routine cheveux n'est pas vraiment une routine alors qu'avec mes cheveux longs et bouclés je dois avoir pas loin de 25 produits différents....sauf que les boucles font ce qu'elles veulent en fonction des jours et c'est comme ça!
    Donc oui, moi aussi, "je leur cède tout!" :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah je peux comprendre qu'avec des cheveux bouclés ça demande encore plus de soins ! Nos cheveux... Nos amours !

      Supprimer
  2. Note à moi-même : acheter un peigne à grosses dents en bois lors de mon prochain passage chez Biocoop. J'ai beaucoup évolué moi-même sur le plan capillaire depuis quelque temps : je suis passée au shampoing solide, celui de chez Lamazuna, d'abord, puis celui que je peux me procurer plus rapidement dans mon Biocoop, de la marque Secrets de Provence. Les deux me conviennent, et ils m'ont permis qui plus est d'espacer mes shampoings. Combinés à du shampoing sec (je ne peux pas m'en passer !), je suis sure qu'ils font du bien à mes cheveux, que je trouve d'ailleurs bien moins raplaplats !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai testé Secrets de Provence aussi mais ça m'emmelait trop les cheveux... Et en fin de vie il se pétait en deux et ça m'énervait alors j'ai arrêté xD

      Supprimer
  3. Avec des cheveux long et fins je n'arrive toujours pas a trouver la bonne solution pour mes cheveux surtout avec la pollution a Paris :/ j'alterne entre le chimique et le naturel malheureusement avec le naturel j'ai les cheveux très emmêlé :(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui le naturel ne couvre pas à 100% les pouvoirs des produits chimiques mais faut persévérer !

      Supprimer
  4. Ici c'est aussi shampoing solide secrets de Provences en alternance avec un shampoing Bio de la marque c'bio qui m'accompagne lui depuis des années. La plupart du temps c'est tout ce que je fais. Parfois je mets un pshit Bio à l'huile, mais il est au fond de mon sac de piscine. Parfois je mets du pas Bio shwarskopf (c'est impossible à écrire !) pour faire un effet wavy (ça ne marche pas vraiment). Ma petite cousine m'a dit de faire des bains d'huile, j'avoue que j'ai la flemme d'être régulière ! S'occuper de ses cheveux je trouve ça un peu ennuyant. Et pourtant avoir de beaux cheveux c'est quand même agréable. J'ai rdv chez le coiffeur à la fin du mois et je ne sais pas quelle coupe je vais lui demander...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahah je suis d'accord avec les bains d'huile. A un moment donné j'en faisais pas mal et je trouvais pas le résultat dingue alors j'ai arrêté ! Trop d'énergie... xD

      Supprimer
  5. Depuis peu j'utilise le shampoing solide de la marque "Les Savons de Joya" et j'adore, mes cheveux ne s’emmêlent pas et permet également d'espacer les shampoing ! Ils font aussi un après-shampoing solide que j'ai bien envie de tester aussi :)
    Je fais également (j'essaye tous les 15 jours) un bain d'huile de coco
    Ah nos cheveux, c'est toute notre vie ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah je ne connais pas cette marque, je me renseignerai ! Merci pour la découverte :-)

      Supprimer

Merci pour vos commentaires ! C'est toujours un plaisir de vous lire. Et si vous avez une question, j'y répondrai avec plaisir :-)