vendredi 5 mai 2017

ma vie d'entrepreneuse

J'ai mis du temps à trouver un titre à cet article. D'un point de vue professionnel, je suis passée par plusieurs stades. Salariée, freelance, salariée, freelance. Aujourd'hui, je suis en mode freelance à plein temps. J'ai quitté mon dernier job en septembre dernier sans trop savoir où j'allais et les choses en entraînant une autre, j'ai décidé de lancer mon activité de conseil en communication web / rédaction web / blogueuse. C'est grâce à des amis, des rencontres, des sollicitations que j'ai pris cette décision. Les choses se sont enclenchées assez vite finalement et aujourd'hui je prends le temps de vous en parler sous forme d'un question / réponse. Si vous avez d'autres questions, posez les en commentaire et je vous répondrais avec plaisir. Depuis le 1er Janvier, je travaille officiellement à mon compte, seulement 5 mois d'activité, autant dire que je ne mange pas encore de mon laborieux travail, mais c'est ça être entrepreneur en France, non ? C'est crever la dalle ?


Qu'est-ce que je fais concrètement ? 
Je suis community manager depuis plusieurs années, j'ai travaillé au sein de plusieurs entreprises (Alcatel-Lucent, Sengtai, Bonobo Jeans). J'ai voulu quitté la partie opérationnelle du job pour faire du conseil en communication sur le web. C'est-à-dire que j'accompagne des (petites et moyennes) entreprises dans la mise en place de leur stratégie web. Souvent, ce sont des entreprises qui n'ont pas les moyens ou qui n'ont pas intérêt à recruter un CM, alors je leur donne les clés pour communiquer sur les réseaux sociaux tout en prenant en compte leurs ressources, moyens, compétences. C'est un transfert de compétences personnalisé. Je ne me considère pas comme un dieu de l'Internet qui sait tout. Mais depuis le temps que je suis sur les réseaux sociaux (depuis Myspace bébé) et les expériences que j'ai pu avoir m'ont permis de tester un milliard de choses. Je dis souvent à mes clients (en toute modestie) que je vais leur faire gagner du temps. Au lieu de faire la merde qu'on fait tous au départ sur le web, je leur évite cette étape et on passe directement aux choses sérieuses. Que ce soit sur Facebook, sur Instagram, sur la mise en place d'un blog, de partenariats avec des blogueurs, je tape large. Tout dépend des besoins. 
Après ça, je propose aussi des missions de rédaction web. J'ai écrit des centaines (plus de 1000) d'articles de blog (pour moi et pour les autres), des centaines de fiches produit, des contenus de site internet. Bref, écrire ça me connaît et coup de bol, c'est mon dada ! 
Et aussi mon activité de blogueuse qui démarre doucement. Qu'est-ce que ça veut dire ? Je peux réaliser des articles sponsorisés ou des posts Instagram pour des marques. Ici, je mets un point d'honneur à respecter ma ligne éditoriale et mes valeurs. Mais en gros, au lieu de faire une publication avec un produit reçu en cadeau, je demande aussi une (petite) contrepartie financière. Mon mot d'ordre aujourd'hui est TOUT TRAVAIL MÉRITE SALAIRE. Il y a des exceptions, c'est sûr. Mais tester un produit, faire des belles photos, en parler, animer une communauté, c'est du boulot. Même si c'est fun ! C'est un job. Transparence bonjour. Ne me jetez pas de cailloux, je sais qu'en France, on n'aime pas trop ça. 

Pourquoi je me suis lancée ?
Je ne supportais plus la vie de salarié. Et si je dois revenir au salariat, je pense que je changerai de job. La hiérarchie, les procédures, les contraintes horaires, le harcèlement... Je pense ne pas avoir eu de chance non plus. Mais je trouve "cinglé" le monde de l'entreprise (qui me démontre le contraire ?). Je suis trop sensible pour ça et pas assez conventionnelle dirons-nous. Je veux voir ce que ça donne toute seule mais pas toute seule non plus, c'est pour ça que j'ai choisi d'intégrer une CAE pour me lancer. Transition.

Quel est mon statut ? 
J'ai hésité avec le statut d'auto-entrepreneur. Statut que j'avais déjà eu quelques années auparavant quand je cumulais salariat et freelance. Ce que je n'aime pas avec l'auto-entreprenariat, c'est le côté précaire et "sans filet". Des amis m'ont parlé de Elan Créateur à Saint-Malo (et Rennes) qui est une coopérative d'activités et d'emplois. C'est une façon de tester ton activité avant de rentrer dans des démarches lourdes de création. Si ton activité marche, soit tu sors de la CAE soit tu y restes en devenant salarié de toi-même par la CAE. Les avantages ? Être suivi par des accompagnateurs, être avec des gens comme toi qui cherchent autre chose. Pour le moment, je suis toujours en phase de test, c'est à dire que j'ai signé un CAPE (Contrat d'Appui au Projet d'Entreprise). Au début de l'accompagnement, tu participes à des journées d'accueil où tu apprends les bases de la gestion, de la comptabilité, la partie prospection. Bref, tu mets le nez dedans ! Tu te sens vraiment entrepreneur dans une CAE ! J'en profite d'ailleurs pour passer un coucou à tous les entrepreneurs de Elan et à l'équipe accompagnatrice ! 

Et mon rêve dans tout ça
J'en parle peu ici, c'est vrai. Mais je rêve de devenir écrivain. Pour ça, j'écris des bouquins. J'en ai terminé un récemment que j'ai envoyé à plusieurs maisons d'édition mais je travaille déjà sur deux autres livres. Ce format de travail me permet de dégager du temps et de l'énergie pour ça. Si je ne tente pas maintenant, franchement je le ferai quand ? Qui sait, un jour, peut-être, peut-être, peut-être... 
Et si on bossait ensemble... 
Rien de mieux que de finir cet article comme ça ! Parce que oui, je ne sais pas qui me lit là maintenant, mais on peut travailler ensemble. Pour ça, il suffit de m'envoyer un e-mail (manonslec@gmail.com) avec vos besoins et on discute à partir de là. Vous pouvez d'ailleurs retrouver la partie de mon blog qui parle de mon job en cliquant ici et vous y verrez mes clients (qui sont tous ravis !) (si si !). 

Voilà, je pense avoir tout dit sur ma vie, mon job. Et à la question qu'on me pose souvent de : "comment concilier blog et vie pro ?", il suffit de mélanger tout ça. Sans rire, quand je bossais et que j'avais mon blog, bah mon blog c'est mon plaisir. Comme toi t'irait en boîte le samedi soir, moi je bosse sur mon blog. Mais aujourd'hui, mon blog, c'est mon plaisir et en plus c'est mon job. Ou presque. 

xx

26 commentaires:

  1. Bravo ...
    Des années à mon compte je croyais trouver le bonheur dans le salariat... j'ai mis 15 mois à me dire "naaaannnnn ce n'est vraiment pas pour toi" alors à la fin du mois, je quitte mon job (un CDD mega précaire de la fonction publique), je vais me poser 3 mois pour repartir vers de nouvelles aventures. Je pense très fortement passer par le portage cette fois, merci pour ton post car il tombe à point pour ma motivation.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te souhaite plein de réussite dans cette période de changement alors !!

      Supprimer
  2. Une part de moi se dit qu'être indépendante serait bien, mais je crains de ne pas réussi à me motiver à travailler à la maison. Déjà faudrait savoir ce que je souhaiterait faire comme boulot d'indépendante ^^
    A Nantes je sais qu'il y a une SCOP (L'ouvre boîte) qui est un peu sur le même principe que ta CAE.
    Comment te fais-tu connaitre ? Tu as un réseau qui t'apporte de nouveaux clients ? C'est ça qui me fait peur, comment trouver des contrats pour remplir les caisses.
    Bon courage pour l'édition de ton livre, c'est quel style de livre ? Un roman ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Wahou plein de questions ! En fait, j'ai commencé car j'ai été sollicitée, je pense que sans sollicitation extérieure, je ne sais pas si je l'aurai tenté ! Pour le moment le bouche à oreille fait son job mais je ne suis pas dupe, il faudra bien à un moment donné faire de la vraie prospection etc...
      C'est un roman contemporain :-) pour la faire courte !

      Supprimer
    2. C'est vrai que j'avais posé plein de questions :D Merci pour les réponses !

      Supprimer
  3. Merci de nous faire partager cela, je ne savais pas que tu étais auto-entrepreneuse.
    J'envisage de me lancer en freelance dans les mois à venir :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Plein de réussite pour ton projet :-)

      Supprimer
  4. C'est super de pouvoir lire un article sur "l'envers du décor"!
    Je te souhaite de réussir dans la carrière que tu envisages!

    RépondreSupprimer
  5. Félicitations pour ton saut dans l'autoentrepreunariat... Je m'y lance aussi et ce n'est que du bonheur cette liberté !
    Plume d'Auré
    www.plumedaure.com

    RépondreSupprimer
  6. Wow c'est super inspirant ! Merci pour ton article et bon courage

    RépondreSupprimer
  7. Très intéressant....je suis modestement au début d'une transition et (peut-être) d'un lancement dans le grand bain pour le même genre d'activité....En tout cas j'y pense de plus en plus sérieusement! Bon courage pour ton bouquin x

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Audrey ! et bon courage pour le "grand" saut :-) Au final les choses se font naturellement !

      Supprimer
  8. Bonjour Manon, C'est Nathalie (Korben) ... Oui je sais ça fait un bail !!! Je suis tes aventures sur FB avec plaisir et je suis heureuse de voir ce nouveau cap franchi dans ta vie professionnelle :) Ton blog, tes orientations écologiques & mode et d'une manière générale, ta plume, sont un ravissement et une pause légère et je te souhaite tout l'épanouissement que tu mérites dans cette nouvelle étape ...A très vite je l'espère (je garde tes coordonnées pro on ne sait jamais ...) xxx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Nathalie ! Trop cool d'avoir de tes nouvelles ici... J'espère que tu vas bien !!!
      Merci merci <3
      A très vite !

      Supprimer
  9. Hello Manon !
    Un petit mot pour te dire que je te trouve bien courageuse car il faut beaucoup de courage pour être entrepreneuse, j'espère pouvoir faire un même un jour car je ne trouve pas ma place dans le monde du salariat...
    Quoi qu'il en soit je te souhaite du bonheur et j'espère que tes activités vont connaître le succès qu'elles méritent.
    (petite anecdote, nous nous sommes croisées à maintes reprises pendant nos études, donc il y a trèèèès longtemps et je n'ai jamais réellement osé venir te parler à l'époque, je ne sais pas pourquoi !)
    Fanny
    lescouleurspassentelles.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Fanny ! Merci beaucoup pour ton commentaire.
      Mmmmh où ça ? Saint-Brieuc ? Brest ? Fallait venir me voir :-)
      Bisous

      Supprimer
    2. Hello ! A Lannion et Brest en fait, au lycée j'étais tout le temps avec florence, je ne sais pas si tu me situe, enfin bref ! ça fait plaisir de voir quelqu'un s'épanouir dans ce qu'il fait ! c'est important.
      (ps : ton insta est très cool !)
      a très bientôt
      Fanny

      Supprimer
    3. Grande blonde ? Je crois voir qui est tu es :-)
      Merci merci c'est trop gentil !
      A très vite <3

      Supprimer
    4. C'est bien ça ! bien vu !
      De rien ! ;D

      Supprimer
  10. Bonjour Manon,
    Merci pour cet article et toutes ces infos, je ne connaissais pas le principe des CAE, c'est une belle découverte !
    J'ai commencé aussi à me lancer dans le community management, en créant et gérant la page Facebook de la boutique où je travaille : c'est passionnant !
    J'ai également une petite question : à ta connaissance, des sites pour mettre en relation rédateurs-trices et sites web existent-ils ? Merci pour l'info, bonne continuation !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Aurore, merci pour ton commentaire :-)
      Il existe Hopwork pour mettre en relation freelance et entreprise mais perso ça ne m'a jamais ramené de biz mouahahah

      Supprimer
  11. Hello Manon,

    Super article! Rien à voir, mais d'où viens cette chemise?? c'est exactement ce que je cherche!
    Merci!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour ! Merci beaucoup !
      Alors cette chemise je l'ai trouvé dans une friperie à Rennes (Antoine & Colette).

      Supprimer

Merci pour vos commentaires ! C'est toujours un plaisir de vous lire. Et si vous avez une question, j'y répondrai avec plaisir :-)