mercredi 9 août 2017

passion Simone de Beauvoir

Je pense à cet article depuis longtemps. Vous connaissez ma passion pour Simone de Beauvoir et j'avais envie de vous en parler plus longuement ici. Ce n'est pas si facile de s'exprimer sur quelqu'un d'aussi grand, qui semble inaccessible. Depuis que je l'ai lu (je n'ai pas lu toute son oeuvre encore) et que je lis sur elle, j'ai de plus en plus l'impression de la connaître et d'être légitime à m'exprimer sur cette grande figure du XXème siècle.
Qui est Simone de Beauvoir ?
Certains diront que c'est une féministe, d'autres une philosophe, d'autres un écrivain, ou encore Madame Sartre. À force de la lire, je dirai qu'en premier lieu, c'était une femme qui voulait kiffer la vie et surtout devenir écrivain. Elle ne voyait pas sa condition de femme comme un fardeau car elle ne se sentait pas mépriser par son sexe (par rapport à son époque). Elle a fait des études, ses parents ne la vouaient pas à un mariage car après avoir été un peu ruinés, ils ne pouvaient pas promettre de dote. Pas de dote, pas de mariage. Alors bon, Simone a commencé sa vie comme bon lui semblait. Et c'est toujours resté ainsi. Elle a rencontré son âme soeur, Jean-Paul Sartre et ils ont vécu entourés de leurs amis et amours. 
Pourquoi je l'aime ?
J'ai aimé Simone de Beauvoir dès les 10 premières pages de Mémoires d'une jeune fille rangée. J'ai eu pour la première fois l'impression d'être face à une femme comme moi. C'est hyper prétentieux et ça ne veut pas dire ce que ça semble dire. C'est juste que par sa vie, son histoire, j'ai retrouvé des aspirations similaires bien que je n'ai pas son courage. J'aime son caractère et sa sensibilité, car même si elle semblait être un être froid et distant, elle avait un coeur tout mou la Simone. J'aime le paradoxe De Beauvoir. Elle n'était pas parfaite, elle a fait des erreurs, elle était (je pense) têtue et pouvait être très dure quand elle n'aimait pas quelqu'un. Je pense même qu'elle a dû décevoir un million de fois et si je l'avais rencontré, je pense qu'elle m'aurait déçue. C'est pour ça que je l'aime, parce que c'était un être humain concentré sur sa vie et sur son oeuvre. Égoïste ? Non, pas du tout, car elle donnait tout pour ces amis, sa famille (soeur et mère notamment). Elle est juste née au mauvais moment. 

Ce qu'elle a fait pour les femmes
Je n'ai pas lu le Deuxième Sexe. J'avais essayé mais c'est assez compliqué, dans le sens intellectuel. Cependant je sais qu'elle parle de la femme et de sa condition. Je sais aussi que plein de choses sont encore vraies aujourd'hui (ah bon ?). Je pense surtout qu'elle a été un exemple de femme : bisexualité, ne pas être mère, ne pas être mariée, polygamie, voyager seule, avoir du succès... Des choses qui, encore aujourd'hui, dérangent beaucoup. C'est pour ça qu'elle est critiquée ! Elle s'en prend encore plein la tête : quand on a découvert sa correspondance avec son amour américain (Nelson Algren), on découvre une Simone romantique, comme une femme avec son mari. Ah non, ça ne va pas avec le tableau de la Simone féministe. Ou encore lorsqu'on a appris qu'avec Sartre, il n'y avait plus de relations sexuelles après quelques années ensemble : SCANDALE ! Est-ce qu'on s'en fout pas un peu ? Est-ce qu'il y a pas des milliers de couples qui baisent plus aujourd'hui ? Est-ce qu'une femme ne pas pas agir avec conviction et dire "je t'aime mon chéri loulou" sans perdre toute crédibilité ? Elle a aidé les femmes avec une oeuvre majeure du féminisme, et elle aide les femmes comme moi à se sentir mieux avec nos paradoxes. 

Mes dernières lectures sur / de Simone
J'ai lu dernièrement une biographie de Bernadette Costa-Prades (courte et intéressante) et Une Mort Très Douce (de Simone) qui raconte les derniers moments de sa mère. Ça parle beaucoup de l'acharnement thérapeutique et de la mort tout simplement... J'ai adoré ! Bien que le sujet soit dur, c'est bien amené et très doux. J'ai lu aussi Les Belles Images (publié en 1966). C'est bien, ça se lit vite et j'ai surtout trouvé ça extrêmement moderne. Une nana qui bosse dans la pub, qui a des soucis dans sa famille, c'est écrit au présent. Bref, t'as du mal à croire que c'est un livre si vieux. 
Je vous mets un récapitulatif de mes articles sur ses livres ou sur les biographies la concernant : 
Mémoires d'une jeune fille rangée (Tome 1 de son autobiographie)
La force de l'âge (Tome 2 de son autobiographie)
J'ajouterai à cet article que je n'ai aucune prétention à dire des choses exactes. Je n'ai pas connu Simone de Beauvoir. Elle était déjà bien enterrée quand je suis née mais voici en toute humilité la représentation que je m'en suis faite et qui est un vrai moteur pour moi aujourd'hui. Pour une fois, on ne parle pas de zéro déchet ou de mode mais juste d'un vrai coup de foudre pour une personnalité que j'aime avoir près de moi. Comme un fantôme qui me donnerait de la force quand j'oublie de me casser le cul à être moi aussi, un être de sexe féminin. 

xx

4 commentaires:

  1. Merci de cette revue ! Je suis une féministe convaincue, et pourtant, je ne l'ai encore jamais lu, et je connais très peu de choses d'elles ! Tu me donnes envie de corriger ça !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Je te conseille Mémoire d'une jeune fille rangée pour commencer !!! Bonne découverte ;-) J'espère que tu vas aimer !

      Supprimer
  2. Article très sympa :) j'aime également beaucoup Simone de Beaucoup, j'avais d'ailleurs été fasciné par le roman 'tous les hommes sont mortels'.
    Juste une chose, tu ne peux pas parler de polygamie la concernant: elle ne s'est jamais mariée. Merci pour tes articles

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ! Je n'ai pas encore lu Tous les Hommes sont Mortels mais ton retour me donne envie :-)
      Tu as raison pour la polygamie en effet je ne connaissias pas assez la signification du mot.
      Belle journée !

      Supprimer

Merci pour vos commentaires ! C'est toujours un plaisir de vous lire. Et si vous avez une question, j'y répondrai avec plaisir :-)