lundi 16 octobre 2017

chercher la petite bête

8.jpg
Cet article est la première partie de deux articles. Teasing ! Aujourd'hui, j'ai envie de vous parler d'un sujet qui me tient à coeur : la confiance et la méfiance. Depuis que j'ai dit haut et fort que mon blog se voulait "green". Depuis que j'utilise sans honte les mots "zéro déchet", "minimalisme", "mieux consommer", je ressens comme un drôle de sentiment venant de l'extérieur. Comme si, en disant ces mots, une police de l'éthique me surveillait. De manière générale, j'ai remarqué que sur ces thématiques, il y avait une sorte de méfiance. Par exemple, lorsque je poste une photos de mon retour de marché sur Instagram, il y a toujours une personne qui va dire "ah tu as acheté des bananes" ou "ah tu as des poireaux en cette saison, c'est étrange". Bien sûr, je suis consciente que les bananes font un sacré chemin jusqu'à chez nous. Après, les poireaux c'est un peu tout le temps en Bretagne. Bref, j'en arrive à me justifier. Mais surtout, j'en arrive à craindre cette recherche de la petite bête.

Pourquoi faut-il faire confiance ?
Je ne parle pas que de moi, mais de toutes les personnes qui parlent du zéro déchet, du mieux consommer etc... Par exemple, personne n'irait remettre en question Béa Johnson, car elle est une référence. Mais on va chercher à remettre en question une personne qui démarre, qui est dans le processus. Si on ne fait pas confiance aux gens, on ne leur donne pas envie de continuer. Je le ressens ainsi quand j'ai mes réflexions sur mes putains de bananes. J'ai envie de dire : "merde, je montre juste que c'est possible d'acheter sans emballage et on vient me faire chier sur les pauvres bananes". Ça décourage. Même en vous écrivant cet article, je ne me sens pas à l'aise. "Tu ne vas pas te plaindre, c'est comme ça quand on s'expose, assume !" Certes. Mais là je veux parler de manière plus large, au delà d'avoir un blog ou quoi. S'il n'y a plus de confiance entre les gens... C'est la fin, non ? 

Si quelqu'un veut vous tromper, il vous trompera
Supposons que demain je m'avale un Mars avec du Coca-Cola. Qui le saura si je n'en parle pas sur les réseaux sociaux ? Si quelqu'un veut vous raconter des conneries, il vous en racontera. Pour ma part, je ne raconte pas de conneries. Je veux changer, je fais des efforts, je kiffe ce nouveau mode de vie, je souffre bien d'intolérances, je suis un être humain normal, je ne suis pas riche, je ne cherche pas la gloire et l'argent. Je vous dis et toutes les personnes qui sont sur ce sujet vous disent la vérité, leur vérité. Nous avons tous nos raisons et nos contradictions, c'est ce qu'on appelle être humain. 

On a le droit de se tromper et de ne pas savoir
Autre point : le droit à l'erreur. L'erreur, c'est cette fameuse petite bête que tout le monde cherche pour se sentir mieux. Si on trouve la faille, on se sent mieux. Mais ça fait du mal ! Avec tout ce que j'ai appris sur la consommation depuis 2/3 ans, je peux vous dire que je change d'avis tous les 15 jours. Se renseigner, s'informer, sans oublier les choses qui changent... Le green washing est très puissant et les passions aussi sont très puissantes. Exemple : vous êtes fan de Outlander, Zara sort une collection (c'est des conneries, j'en sais rien), peut-être craquerez-vous alors que Zara a été l'une des entreprises à avoir exploité des immigrés syriens en Turquie. Mais encore faut-il le savoir ? Exemple : Macdo sort un hamburger végétarien, Macdo fait un effort. Non, Macdo répond à une demande en hausse. Mais ce n'est que mon avis et c'est MON choix ! Je ne demande à personne de TOUT savoir, et je demande à personne d'appliquer MES choix. 

Nous avons tous nos contradictions
Et ce sera l'objet de mon prochain article suite à celui-ci : mes énormes contradictions avec mon mode de vie. Je vais vous dire précisément les trucs complètement incohérents que je continue à faire. Comme ça, tout le monde saura et on pourra avancer tranquillement main dans la main pour continuer à s'améliorer dans notre société de consommation. Car ce que je veux par dessus tout, c'est faire du tort à cette société de consommation. Mais elle est forte la société de consommation, elle existe depuis longtemps et il y a plein de gens derrière. Alors ne m'en voulez pas si je ne suis pas parfaite, n'en voulez pas à la blogueuse Bidule si elle n'est pas parfaite ET SURTOUT ne vous en voulez pas de ne pas être parfait(e) ! 

Moins de méfiance, plus de confiance... To be continued... 

xx

13 commentaires:

  1. D'accord à 100% !

    De la même manière qu'on a envie d'aider un bébé qui galère 20 minutes à enlever son bras de la manche alors qu'il ne faut pas s'il ne demande pas (tout l'interêt de la manipulation est dans le fait d'y arriver seul), c'est parfois difficile de ne pas commenter les choix des gens qui sont "en chemin" vers une vie plus verte/plus éthique/...

    Nous sommes tous en chemin, même Béa Johnson. Elle est un peu plus loin que nous c'est tout. Et puis, chacun peut choisir de prendre des détours ou pas, de s'arrêter ou pas.

    Il y a tellement de paramètres différents (faut-il préférer le bio, le local... ?) Chacun choisi comme il l'entend (par exemple, j'ai changé de maraîcher au marché : celui plus proche de chez moi est un gros con raciste alors finalement, je vais chez un autre, qui vient d'un peu plus loin mais qui humainement est une meilleure personne) (mon choix n'a aucun rapport avec une vie plus verte, mais il est plus raccord avec mes valeurs).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour ton commentaire !
      Oui et ça s'applique à toutes les situations... Finalement aujourd'hui les gens disent parfois trop ce qu'ils pensent sans penser à la personne en face.
      Et tu as raison concernant les valeurs... Acheter c'est voter ! Donner de l'argent à quelqu'un qu'on ne juge pas bon, local ou pas, bio ou pas, chacun fait ses choix !

      Supprimer
  2. Les gens disent surtout beaucoup de co***ries et sont souvent remplis de jalousie...
    S'ils suivent ton blog, c'est que ton mode de vie les inspire, répond à des questions, ils y recherchent des choses à apprendre voire même à reproduire... Mais s'ils ne se sentent pas encore capables (car c'est vrai que le 1er pas peut être dur à faire), ils vont alors crier l'erreur de l'autre quand eux-mêmes n'ont encore rien tenté...
    Et encore, "erreur" est un bien grand mot pour quelqu'un qui cherche avant tout à vivre selon une éthique et à réduire son empreinte écologique...
    J'aimerai juste te dire, aies confiance en toi d'abord et surtout, ne te méfie pas : n'attend rien serait plus juste ;) prends juste le positif, et les critiques si elles sont constructives!
    Chacun chemine à son rythme et selon ses choix, mais c'est injuste de "taper" sur celui qui est un peu plus loin devant! Courage Manon et merci pour ce que tu partages et transmets :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour ton commentaire ! Je pense aussi que les gens sont lassés sur internet et du coup moins patients... Enfin, je ne sais pas, mais en tout cas c'est important d'être tolérant et de prendre ce qu'il y a à prendre... Pour le reste, on peut passer son chemin...

      Supprimer
  3. "Chercher la petite bête" :) bien vu !!
    Ton blog est en tout point hyper sympa... Thématiques, esthétique, le ton, l'ambiance... C'est vraiment cool!
    Et le summum, pas de fautes d'orthographe!
    Vraiment un plaisir de te suivre...
    Mais je te rassure (ou pas) , internet est un vrai défouloir pour beaucoup: platitudes, narcissisme, insultes...
    Et j'imagine que cela doit être insupportable d'avoir des réflexions à 2 balles, alors que tu taffes et produits des contenus... Juste bravo et continues!
    Perso, je suis de nature hyper optimiste. Et là je gère plein de projets perso et pro en même temps. Tu te rends compte que la clef pour avancer et tout mener à bien, c'est d'être cool et d'envisager les choses sereinement. Le positif attire le positif!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Jérôme et merci pour la remarque sur l'orthographe héhé #MeilleurComplimentDuMonde
      Le positif attire le positif >> TU AS RAISON !

      Supprimer
  4. Il y aura toujours des personnes pour nous reprocher ce qu'on fait. Je mange végétarien "ah mais tu manges des oeufs? et du fromages? pourquoi t'es pas végétalienne c'est pas cohérent" bref toujours quelqu'un pour voir ce que tu ne fais pas plutôt que ce que tu fais déjà et la démarche que tu entreprends. La plupart du temps ces gens là manque de confiance en eux et recherchent chez les autres les erreurs qu'ils ne font pas. Tu achètes des bananes alors que eux ils suivent à la lettre le calendrier des fruits et légumes de saison etc. Dans ce cas la meilleure chose est d'ignorer, du moment que ta démarche à toi te correspond et que tu t'y retrouves dedans c'est l'essentiel :) En tout cas c'était un article intéressant sur lequel je partage totalement ton point de vue!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Charlotte pour ton retour... Oui on a souvent l'impression de ne jamais en faire assez ! Soit on est tout, soit on est rien.

      Supprimer
  5. Bonjour Manon,
    Je suis tellement d'accord avec tout ce que tu dis. On dirait que les gens ne sont jamais contents et savent toujours mieux.
    J'avoue avoir du mal à prononcer le mot minimalisme, écologique etc... Toujours quelqu'un pour la ramener.
    Je suis des pages Bio sur FB, tu verrais la guerre dans les commentaires... Pourquoi soutenir une démarche noble pour constamment s'engueuler. grr
    Bon courage

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton commentaire ! C'est terrible de ne pas oser dire certains mots car les gens nous les remettent en pleine face si on est pas à 100%...
      C'est vraiment lié au secteur et c'est triste...

      Supprimer
  6. De toute façon, on ne fait jamais assez pour certains... Mais au final, qui sont ces personnes qui critiquent ? Des gens qui ne te connaissent pas et qui doivent sûrement être bien malheureux pour chercher à ce point la petite bête ! Après, c'est vrai que c'est une question d'habitude et d'éducation mais pour ma part, j'ai appris qu'être encouragée de façon positive était très bénéfique quand on se lançait dans un projet de ce genre. Evidemment qu'on ne fait pas toujours bien (et surtout, pas d'un coup), et les gens bien te le diront d'une façon bien plus sympathique et constructive que les haters du web ;)

    Bisous Manon ! Ne te décourage jamais dans ta démarche :)

    Manon

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Manon pour ton commentaire !
      Oui c'est la triste réalité d'internet, si tu ne fais pas tout parfaitement, tu n'as aucun droit d'être présent sur le web et de faire les choses comme bon te semble...
      En tout cas merci merci pour ton soutien qui me fait chaud au coeur !

      Supprimer
  7. Tout à fait d'accord avec cet article ! Je ressens aussi vachement cette police de l'éthique, surtout à mes débuts maintenant je fais bien plus attention où je mets des warnings. Mais c'est vrai que ça peut vite être décourageant. De manière générale il faut trouver un rythme entre consommation éthique et restriction. Toujours se priver peut pousser à tout laisser tomber à la longue, il vaut mieux faire quelques écarts :)

    RépondreSupprimer

Merci pour vos commentaires ! C'est toujours un plaisir de vous lire. Et si vous avez une question, j'y répondrai avec plaisir :-)